Nourrisson

osteopathe houilles nourissonLors de l’accouchement, que tout se passe bien ou pas, le bébé subit des contraintes au niveau du crâne, du rachis, du bassin et des membres. Par exemple, pour passer le bassin maternel et supporter les puissantes contractions utérines, d’autant plus s’il y a usage de forceps ou autres instruments. Ces contraintes peuvent laisser des blocages qui pourraient se révéler par des déformations du crâne, des torticolis, des troubles du sommeil, des troubles digestifs… ou plus tard par l’apparition d’une scoliose, d’un retard à l’acquisition psychomotrice, des troubles de la concentration,…

L’ostéopathe envisage également d’éventuels traumatismes sur le ventre de la maman pendant la grossesse.
Attention, une naissance par césarienne évite en effet les contraintes physiques de l’accouchement par voie basse, mais pas celle de la grossesse et du travail. Il faut aussi comprendre que ce type d’accouchement demande au nourrisson une acclimatation très rapide au monde extérieur, qui peut lui être difficile.

Une consultation ostéopathique est conseillée pour :

  • Un bilan après la naissance (en maternité ou dès la sortie de la maternité)
  • Un bilan au moment de l’acquisition de la marche (entre 9 et 16 mois)
  • Un bilan préventif annuel
  • Une naissance laborieuse avec usage de forceps, ventouse, avec césarienne, expression abdominale, traction sur les membres ou la tête…
  • Une déformation crânienne
  • Un torticolis congénital du nourrisson
  • Un retard d’acquisition psychomotrice
  • Des troubles du sommeil
  • Des troubles digestifs
  • Des cris et pleurs excessifs

Liste non exhaustive. Pour toute information complémentaire, demandez à votre ostéopathe.